© Denis Pérez 2016

DENIS PÉREZ

Gemme

suspendue, libérée de sa gangue

éclat d’un lointain passé.

La forme développe son centre de gravité dans l’élément aérien dans lequel s’effiloche en de larges gestes

le reflet de ses traces.

Elle fût.

Bruissement d’un mouvement, lentement ricoche, glisse dans des matières et se désagrège en de multiples facettes.

Le lieu s’éveille, murmure... qui remplit nos sens, notre âme, notre esprit.

L’écho pris au coeur de la matière rebondit contre des parois imaginaires,

il se fluidifie, donne vie à de multiples microcosmes,

résonance d’un mouvement, ils initient leurs propres substances au miroir de l’espace.

Denis Pérez

onde sonore 2013